logotype saveurs des sucs
produits de haute loireProduits de Haute-Loire

Qui dit nouvelle année, dit également nouveau départ !

C’est aussi le cas pour les plants de verveine que nous utilisons pour fabriquer votre liqueur de verveine artisanale LA VERTUEUSE.

En effet nos parcelles étant situées à 900 m d’altitude nous repartons chaque année avec de nouveaux pieds de verveine.

La verveine est une plante facile à cultiver qui se plie à de multiples utilisations mais c’est une plante qui craint le gel. Il est donc impossible pour nous de pouvoir les conserver en plein champs durant l’hiver.

Dès le mois de Septembre, nous prenons soins de faire nos boutures (environ 5000 pieds) et de les rentrer sous serres.

Comment bouturer la Verveine ?

Choisir une belle tige bien vigoureuse et exempte de maladie ou de parasite. Couper franchement à l'aide d'un sécateur une tige de 10 à 15 cm de hauteur. Supprimer les fleurs si la tige en possède. Supprimer les feuilles à la base de la tige pour ne laisser que les feuilles de l'extrémité supérieure. Préparer un pot contenant du terreau spécial semis bouturages. Faire un trou et y insérer la bouture. Tasser légèrement la terre autour de la tige et arroser.

Durant l’hiver nous effectuons deux à trois arrosages et surtout nous veillons à bien garder nos boutures de verveine à l’abri du gel. Ces boutures seront taillées puis plantées en plein champs au mois de Mai après les « Saints de glaces ».

Que devient la parcelle de terre durant l’hiver ? Durant l’hiver afin de protéger et d’enrichir notre parcelle nous faisons un engrais vert qui sera combler au printemps (apport de matière organique). Une année sur deux nous épandons également du fumier à raison de 2 à 3 kg par m2. Le fumier est un excellent amendement car il est très riche en matières organiques, non seulement composé des déjections animales mais aussi de paille et de déchets végétaux.

Au mois de Mai nos boutures de Verveine ont déjà bien poussées et il est temps pour nous de les repiquer en plein champs.

Quelques mois plus tard (à la fin de l’été) nous pourrons effectuer les premières récoltes et c’est ainsi qu’après plusieurs mois de macération vous pourrez déguster notre liqueur de verveine artisanale LA VERTUEUSE.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération